Prière à la maison à l’occasion du 7ème dimanche de Pâques

Posté le mis à jour le

Nous continuons à vivre notre prière du dimanche sans eucharistie… Si la sagesse et la prudence nous commandent aujourd’hui de ne pas nous rendre à la messe, nous voulons malgré tout vivre ce dimanche de manière vive et intense dans l’élan de Pâques.

Même avant le confinement, dans le monde, dimanche après dimanche, de nombreux chrétiens sont privés de communion. L’éloignement, la maladie, les situations géographiques, politiques ou personnelles les amènent à expérimenter un autre type de communion à l’eucharistie : la communion de désir[1].

Au milieu de ce confinement qui dure trop nous voulons utiliser au mieux ce temps pour le vivre dans un esprit de prière. Les circonstances nous poussent à faire retraite et à expérimenter, chacun au cœur de son foyer, cette communion de désir.

Nous vous invitons, si vous le pouvez, à vous réunir avec votre conjoint et vos enfants, à préparer un endroit digne d’accueillir votre prière familiale. Pour cela vous pouvez déployer une jolie nappe, poser dessus une icône avec une bougie, ou une croix avec quelques fleurs, un récipient d’eau rappelant nos baptêmes.  Si vous êtes seuls et dans l’incapacité de vous réunir avec d’autres, faites de même. À l’heure habituelle de la messe, nous vous invitons à prendre ce temps de prière en communion avec toute l’Église. Nous vous recommandons de prier à voix haute, même si vous êtes seuls. Le Seigneur sera notre unité. C’est, comme le prêtre le dit en élevant le calice et la patène : « par lui, avec lui, et en lui… » que se fait notre unité, que se construit notre Église au-delà des barrières de l’espace et du temps, que se joue notre Salut.

[1] La Communion spirituelle ou communion de désir est un acte que nous pouvons poser, ou plutôt un don de Dieu que nous pouvons recevoir, lorsque nous sommes géographiquement éloignés du lieu liturgique, ou encore lorsque notre situation personnelle ne nous permet pas de nous approcher physiquement des saintes espèces. (Cf. Concile de Trente, sess. XIII, ch. VIII – Denzinger 1648)

Pour ce temps de prévoir sur une table on peut prévoir :
– un vasque d’eau pour l’aspertion
– Des bougies à allumer
– Une belle croix ou icone à mettre en valeur
Ne pas oublier de :
– Prévoir les lecteurs pour la liturgie de la Parole – On peut préparer à l’avance une prière universelle

On commence par le signe de croix :

AU NOM DU PERE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT

Celui qui guide la prière :

Aujourd’hui nous célébrons le jour du Seigneur. Nous sommes entrées depuis la fête de l’Ascension dans cette neuvaine de l’attente du Saint-Esprit qui renouvelle notre Foi en Jésus ressuscité et qui nous assure sa présence. Invoquons l’Esprit-Saint. Qu’il nous garde unis et fidèle au Seigneur.

  • Chant d’entrée

1. Viens Esprit du Dieu vivant,
Renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons,
Sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

R/ Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

2. Fortifie nos corps blessés,
Lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais-nous rechercher la paix,
Désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Pont :

3. Donne-nous la charité
Pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté
Pour grandir en liberté, Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

  • Action de grâce pour l’eau

On aura placé au préalable un récipient rempli d’eau.

Dieu éternel et tout-puissant, tu as donné aux hommes l’eau qui les fait vivre et les purifie ; Tu veux aussi qu’elle puisse laver nos âmes et nous apporter le don de la vie éternelle ; Nous te rendons grâce pour cette eau pour que nous en recevions des forces en ce jour qui t’es consacré. Par cette eau, renouvelle en nous la source vive de ta grâce, défends-nous contre tout mal de l’âme et du corps ; Nous pourrons alors nous approcher de toi avec un cœur pur, et profiter pleinement du salut que tu nous donnes.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen

Ensuite chacun vient faire son signe de Croix pour raviver la grâce de son baptême et implorer la miséricorde de Dieu. On peut chanter le chant suivant pour accompagner ce rite.

1. J’ai vu l’eau vive jaillissant
Du cœur du Christ, Alleluia !
tous : Alléluia !
Tous ceux que lave cette eau
Seront sauvés et chanteront : 

R/ Alléluia, alléluia, 
Alléluia !
Alléluia, alléluia, 
Alléluia ! 

2. J’ai vu la source
Devenir un fleuve immense, Alleluia !
tous : Alléluia !
Les fils de Dieu rassemblés
Chantaient leur joie d’être sauvés, Alleluia ! 

3. J’ai vu le Temple
Désormais s’ouvrir à tous, Alleluia !
tous : Alléluia !
Le Christ revient victorieux,
Montrant la plaie de son côté, Alleluia ! 

4. J’ai vu le Verbe
Nous donner la paix de Dieu, Alleluia !
tous : Alléluia !
Tous ceux qui croient en son nom Seront sauvés et chanteront : Alleluia !

  • Gloire à Dieu

On pourra dire l’hymne du « gloire à Dieu » en alternant celui qui guide la prière et les autres.

Celui qui guide la prière : Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,

Tous : Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Celui qui guide la prière : Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

Tous : Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,

Celui qui guide la prière : Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Tous : Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

Celui qui guide la prière : Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père.

Tous : Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous

Celui qui guide la prière : Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

Tous : Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Celui qui guide la prière : Car toi seul es saint,

Tous : Toi seul es Seigneur,

Celui qui guide la prière : Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Tous : Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Prions

Entends nos prières, Seigneur ;  
nous croyons que le Sauveur des hommes
est auprès de toi dans la gloire ;
fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous,
jusqu’à la fin des temps comme il nous l’a promis.
Lui qui règne pour les siècles des siècles.
R/ Amen.

LITURGIE DE LA PAROLE

Si on le juge utile, notamment s’il y a des enfants, on pourra omettre la seconde lecture ou bien même ne garder que l’Évangile.

  • Lecture du livre des actes des Apôtres

Lue par :

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel,
    retournèrent à Jérusalem
depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche,
– la distance de marche ne dépasse pas
ce qui est permis le jour du sabbat.
    À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute
où ils se tenaient habituellement ;
c’était Pierre, Jean, Jacques et André,
Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu,
Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.
    Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière,
avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus,
et avec ses frères.

    – Parole du Seigneur.

  • Psaume

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut,
De qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie,
Devant qui tremblerais-je ?

1. J’ai demandé une chose au Seigneur,
La seule que je cherche :
Habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.

2. Habiter ta maison, Seigneur,
Pour t’admirer en ta beauté
Et m’attacher à ton Eglise, Seigneur.

3. J’en suis sûr, je verrai la bonté du Seigneur
Sur la terre des vivants.
Espère, sois fort et prends courage,
Espère, espère le Seigneur !

  • Lecture de la lettre de saint Pierre Apôtre

Lue par

Bien-aimés,
    dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ,
réjouissez-vous,
afin d’être dans la joie et l’allégresse
quand sa gloire se révélera.
    Si l’on vous insulte pour le nom du Christ,
heureux êtes-vous,
parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu,
repose sur vous.
    Que personne d’entre vous, en effet,
n’ait à souffrir comme meurtrier, voleur, malfaiteur,
ou comme agitateur.
    Mais si c’est comme chrétien,
qu’il n’ait pas de honte,
et qu’il rende gloire à Dieu pour ce nom-là.

    – Parole du Seigneur.

  • Alléluia

Alléluia de glorious :

Ta Parole est éternelle, alléluia !
La Bonne Nouvelle, Alléluia !

Ou bien

Alléluia de Taizé :

  • Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Lu par                                              

En ce temps-là,
        Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, l’heure est venue.
Glorifie ton Fils
afin que le Fils te glorifie.
    Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair,
il donnera la vie éternelle
à tous ceux que tu lui as donnés.
    Or, la vie éternelle,
c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu,
et celui que tu as envoyé,
Jésus Christ.
    Moi, je t’ai glorifié sur la terre
en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire.
    Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père,
de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe.
    J’ai manifesté ton nom
aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner.
Ils étaient à toi, tu me les as donnés,
et ils ont gardé ta parole.
    Maintenant, ils ont reconnu
que tout ce que tu m’as donné vient de toi,
    car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données :
ils les ont reçues,
ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi,
et ils ont cru que tu m’as envoyé.

    Moi, je prie pour eux ;
ce n’est pas pour le monde que je prie,
mais pour ceux que tu m’as donnés,
car ils sont à toi.
    Tout ce qui est à moi est à toi,
et ce qui est à toi est à moi ;
et je suis glorifié en eux.
    Désormais, je ne suis plus dans le monde ;
eux, ils sont dans le monde,
et moi, je viens vers toi. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Si on le souhaite on peut lire la méditation ou chanter le chant de joie ou prendre les deux !

  • Méditation et/ou chant

R/ Viens, Esprit Saint, 
Répands sur notre terre 
Le feu de ton amour 
Et brûle en nous toujours. 

1. Viens manifester 
Ton amour et ta bonté 
À tous tes enfants 
Qui te cherchent en vérité. 
Viens nous libérer 
De la mort et du péché 
Viens nous consoler, 
Esprit Saint, ô viens ! 

2. Viens renouveler 
Dans la foi, la charité, 
Tous les serviteurs 
De ton Église assemblée. 
Viens nous réchauffer, 
Que nous puissions proclamer : 
Jésus est Seigneur ! 
Esprit Saint, ô viens ! 

3. Viens, répands tes dons, 
Que nous vivions pour ton Nom. 
Viens nous transformer, 
Toi l’Esprit de Vérité. 
Donne-nous ta joie, 
Viens, Esprit de sainteté, 
Viens nous embraser, 
Esprit Saint, ô viens !

PAPE FRANÇOIS REGINA CÆLI Place Saint-Pierre

La prière des 5 doigts

L’Évangile de Jean que nous venons d’accueillir nous permet d’entendre la prière de Jésus. Finalement la prière chrétienne c’est avant tout laisser prier Jésus en nous. Pour mieux nous unir à cette prière du Christ, laissons le Pape François nous aider à travers cette petite méthode qu’est la prière des 5 doigts.

1- Le pouce est le doigt le plus proche de vous.

Donc, commencez par prier pour ceux qui vous sont le plus proches. Ils sont les personnes les plus susceptibles de revenir à vos mémoires. Prier pour les gens qui nous sont chers est un « doux devoir ».

2- Ensuite l’index qui montre la direction à suivre

Priez pour ceux qui enseignent, ceux qui s’occupent de l’éducation et des soins médicaux : pour les enseignants, les professeurs, les médecins et les prêtres, les catéchistes. Ils ont besoin de soutien et de sagesse afin qu’ils puissent montrer le droit chemin aux autres. Ne les oubliez pas dans vos prières.

3- Le doigt qui suit est le majeur, le plus long.

Il nous rappelle nos gouvernants. Priez pour le Président, pour les députés, pour les entrepreneurs et pour les administrateurs. Ce sont eux qui dirigent le destin de notre pays et sont chargés de guider l’opinion publique. Ils ont besoin de l’aide de Dieu.

4- Le quatrième doigt est l’annulaire.

Bien que cela puisse surprendre la plupart des gens, c’est notre doigt le plus faible, et tout professeur de piano peut le confirmer. Vous devez vous rappeler de prier pour les faibles, pour ceux qui ont beaucoup de problèmes à résoudre ou qui sont éprouvés par la maladie. Ils ont besoin de vos prières jour et nuit. Il n’y aura jamais trop de prières pour ces personnes. Nous sommes aussi invités à prier pour les mariages.

5- Et enfin, il y a notre petit doigt,

Le plus petit de tous les doigts, aussi petit que nous devons nous tenir devant Dieu et devant les autres. Comme le dit la Bible, « les derniers seront les premiers ». Le petit doigt est là pour vous rappeler que vous devez prier pour vous-même. Ce n’est que lorsque vous avez prié pour les quatre autres groupes, que vous pourrez le faire pour vous en toute confiance.

Pape François

  • Profession de Foi

On se lève ensuite pour prier notre foi

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ; et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

  • Prière universelle

On peut composer ses propres intentions ou en ajouter à celles proposées.

R/ Jésus, toi qui as promis d’envoyer l’Esprit, à ceux qui te prient,
O Dieu, pour porter au monde ton feu,
Voici l’offrande de nos vies.

Celui qui guide la prière :

En quittant ce monde, le Christ a promis à ses disciples qu’il serait avec eux « tous les jours jusqu’à la fin du monde ». C’est pourquoi nous pouvons nous tourner avec confiance vers le Père et lui adresser notre prière, en union avec toute l’Église.

  • Regarde ton Église, Seigneur ; accorde-lui de grandir dans la foi et le désir d’être toujours davantage un signe de ton royaume.
  • Regarde les familles, Seigneur ; accorde-leur ton soutien dans les moments de joie comme dans les jours d’épreuve.
  • Regarde les personnes malades, Seigneur ; accorde-leur de trouver dans leur entourage toute l’aide dont elles ont besoin.
  • Regarde notre communauté, Seigneur ; accorde-lui de reconnaître au milieu d’elle des signes de ta présence.

Celui qui guide la prière :

Dieu de sagesse et de bonté, toi qui demeures à l’écoute de la prière de ton peuple, garde-nous dans l’espérance et la foi. Nous te le demandons, par ton Fils Jésus, notre Seigneur, qui vit et règne auprès de toi, pour les siècles des siècles. Amen.

  • Notre Père

Comme nous l’avons appris du Sauveur, dans la confiance, nous osons prier :

Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen

  • Acte de communion spirituelle

Nous ne pouvons pas recevoir aujourd’hui la Sainte communion.
Mais Jésus, lui, peut venir en nous, en faire de notre âme sa demeure.
Faisons ensemble un acte de communion spirituelle.

Par humilité, suppliant le Seigneur, nous pouvons nous mettre à genoux.

Acte de communion spirituelle du cardinal espagnol Rafael Merry del Val (1865-1930), proposée par le Pape François :

« À tes pieds, ô mon Jésus,
je me prosterne et je t’offre le repentir de mon cœur contrit
qui s’abîme dans son néant en ta sainte présence.

Je t’adore dans le sacrement de ton amour, l’Eucharistie.
Je désire te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur ;
dans l’attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.

Viens à moi, ô mon Jésus, pour que je vienne à toi.
Puisse ton amour enflammer tout mon être pour la vie et pour la mort.

Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il. »

Après l’acte de communion spirituelle, il convient de rester à genoux ou de s’asseoir et de garder un temps de silence et d’action de grâce. [1]

[1] Puisque nous sommes empêchés de participer à la messe, nous entrons ici volontairement dans une démarche de communion de désir. Les effets de cette communion spirituelle sont identiques à ceux de la communion sacramentelle, sauf leur intensité, qui est moindre. Toutefois, ceci doit s’entendre à égalité des dispositions, car, autrement, une communion spirituelle, faite avec plus de ferveur, pourra produire plus de fruit qu’une communion sacramentelle faite avec tiédeur. (S Saint Thomas d’Aquin,, Sum. theol,, III, q. lxxx, a. 1, ad 3um.). La communion spirituelle est hautement approuvée et recommandée par l’Église. Le concile de Trente signifie clairement que communier spirituellement c’est participer très véritablement aux fruits du sacrement de l’autel. (Concile de Trente Sess. XXII, ch. VI – Denzinger 1747).

3 Trois actes constituent la communion spirituelle :

  • Acte de foi à la présence réelle de Jésus-Christ au sacrement de l’autel ;
  • Acte de désir, dont une forme très recommandable consiste à s’imaginer que l’on s’approche de la table et que l’on reçoit l’hostie de la main du prêtre ;
  • Acte d’action de grâce, le même que si l’on avait réellement communié.

Temps de silence –

  • Chant d’action de grâce

1. Comme l´argile se laisse faire
Entre les mains agiles du potier,
Ainsi mon âme se laisse faire,
Ainsi mon cœur te cherche, toi, mon Dieu.

R/ Je viens vers toi, Jésus.
Je viens vers toi, Jésus.

2. Comme une terre qui est aride
Ainsi mon cœur désire ton eau vive.
Tu es la source qui désaltère,
Qui croit en toi n´aura plus jamais soif.

3.Comme un veilleur attend l´aurore
Ainsi mon âme espère en ta Parole.
Car ta Parole est une lampe,
Une lumière allumée sur mes pas.

Prions

Avant de s’en aller près de toi, notre Père,
ton Fils promit aux Apôtres l’Esprit Saint ;
ils ont reçu de toi des grâces innombrables
qui leur ont fait connaître les choses d’en haut,
répands maintenant sur nous les mêmes dons de l’Esprit.
Lui qui règne pour les siècles des siècles.
R/ Amen.

  • Prière de bénédiction

Le père (ou la mère) de famille pourra faire un signe de croix sur le front des enfants après la prière de bénédiction.

Que le Seigneur nous bénisse et nous garde
Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. R/ Amen.

Bénissons le Seigneur
R/ Nous rendons grâce à Dieu

  • Invocation à l’Esprit-Saint dans l’attente de la Pentecôte

1. Viens, Esprit Saint, viens en nos cœurs
Et envoie du haut du ciel
Un rayon de ta lumière

R/ Veni Sancte Spiritus

2. Viens en nous, viens père des pauvres,
Viens, dispensateur des dons,
Viens, lumière de nos cœurs.

3. Consolateur souverain,
Hôte très doux de nos âmes,
Adoucissante fraîcheur.

4. Dans le labeur, le repos,
Dans la fièvre, la fraîcheur,
Dans les pleurs, le réconfort.

5. Ô lumière bienheureuse,
Viens remplir jusqu’à l’intime
Le cœur de tous tes fidèles

6. Sans ta puissance divine,
Il n’est rien en aucun homme,
Rien qui ne soit perverti.

7. Lave ce qui est souillé,
Baigne ce qui est aride,
Guéris ce qui est blessé.

8. Assouplis ce qui est raide,
Réchauffe ce qui est froid,
Rends droit ce qui est faussé.

9. À tous ceux qui ont la foi,
Et qui en toi se confient,
Donne tes sept dons sacrés.

10. Donne mérite et vertu,
Donne le salut final,
Donne la joie éternelle.

R/  final :
Veni Sancte Spiritus.
Amen !

Service Diocésain de Pastorale Liturgique et Sacramentelle
Abbé Éric PICHARD – 10 rue du Murier – 27 400 LOUVIERS
sdpls.evreux@gmail.com