Chacun chez soi ne veut pas dire chacun pour soi

Posté le mis à jour le

Mobilisé depuis le début du confinement, le Secours Catholique intensifie ses actions à destination des plus fragiles
dans le Pas-de-Calais. En dialogue avec Monseigneur Jaeger et son conseil, nous appelons à ce que les chrétiens de
notre diocèse se joignent à cet enjeu de solidarité et de fraternité.

Même confinés, nous sommes appelés à vivre la solidarité. Beaucoup d’initiatives sont prises dans les paroisses et de
manière individuelle. Un grand merci à toutes et à tous pour toutes les personnes que vous aidez. Aussi, nous
sommes parfois sans moyen pour agir. C’est pourquoi nous vous invitons à rejoindre, de là où vous êtes, les actions
du Secours Catholique.

3 propositions sont faites

Etre les yeux et les oreilles dans votre voisinage pour aider les plus démunis : Le Secours
Catholique a mis en place un dispositif d’aide d’urgence alimentaire pour les foyers sans ressource ou
avec de grandes difficultés. Notre réseau étant, comme vous, confiné, nous vous sollicitons pour nous
aider à repérer des situations de personnes en difficulté afin de pouvoir les aider. Pour nous aider, c’est
simple : appelez le 03 21 15 10 20 (standard du Secours Catholique) et laissez un message avec les
coordonnées de la personne (vous ou la personne à aider) à rappeler et la ville où cela se situe. Le
dispositif pourra se mettre en place avec les bénévoles en proximité.

Soutenir nos actions sur le terrain grâce à votre don : Depuis la mi-mars, début du confinement, le Secours
Catholique a déployé des moyens sur tout le département pour venir en aide au plus démunis. Ce sont déjà plus de
40 situations individuelles qui ont été accompagnées lors de la première semaine de confinement et nous continuons
à recevoir des appels. Chaque fois que nous le pouvons, nous aidons de manière significative les personnes. Mais ce
sont aussi d’autres actions pour des publics en difficultés : personnes sortants de détention, personnes éxilé.e.s,
personnes isolées… Pour celle et ceux qui sont en difficulté, encore plus durant cette période, votre don, peu importe
la somme, est un soutien fraternel : https://don.secours-catholique.org/b/mon-don?cid=120&_cv=1

Signez l’appel du Secours Catholique et de 11 grandes associations et organisations syndicales :
pour les ménages modestes, à la crise sanitaire s’ajoute une crise sociale. Eux qui n’arrivent déjà pas à
boucler les fins de mois en temps ordinaire, voient leurs ressources baisser avec le chômage technique, la
disparition des petits boulots, des missions d’intérim, de l’économie souterraine. En parallèle, les dépenses
augmentent : nourrir les enfants, payer la consommation accrue d’électricité et de chauffage… Pour éviter
« un naufrage » de l’économie, l’État est prêt à dégager « les moyens financiers aussi longtemps que la crise
durera ». Le Secours Catholique attend de l’État qu’il en fasse autant pour éviter un naufrage social. Nous
demandons le versement d’une prime de solidarité de 250€ par mois et par personne pour les ménages
les plus en difficulté et les jeunes précaires, jusqu’à la reprise des cantines scolaires. Aidez-nous à porter
cette appel en signant la pétition et en la faisant circuler autour de vous : https://www.secourscatholique.org/actualites/chacun-chez-soi-oui-chacun-pour-soi-non

Merci de votre soutien !

Fraternellement,

Le Secours Catholique du Pas-de-Calais