France : la pastorale des migrants favorable à une relocalisation des migrants de Calais

Posté le

Le centre d'accueil provisoire pour migrants à Calais

Dans une lettre, datée du 19 septembre, le service national de la pastorale des migrants affirme que le plan gouvernemental de démantèlement de la « Jungle » de Calais et de relocalisation des migrants et réfugiés «va dans la bonne direction», malgré les controverses qu’il suscite. Plusieurs hauts responsables politiques ont en effet manifesté leur opposition à ce projet, refusant un partage des responsabilités dans l’accueil de ces migrants.

Une opposition à laquelle réagissent les auteurs de cette lettre. «Depuis des années, nos concitoyens de Calais portent une part trop lourde de cette responsabilité. Il est juste et souhaitable de mieux la répartir», écrivent-ils.

Sans se prononcer sur les détails de ce plan de démantèlement, ils espèrent«que cette opération va bien se dérouler, comme annoncé, dans le respect des individus, et que ceux-ci seront ensuite accueillis et suivis dans les centres d’accueil, sans être considérés comme de simples dossiers administratifs».

La lettre invite encore tous ses délégués diocésains et membres de son réseau à se placer dans une dynamique d’accueil, et de contribuer par des actions concrètes à la pérennisation d’une «culture de la rencontre», contre le climat de haine et l’exclusion que certains cherchent à attiser.