Edito 21/10 : Une époque charnière

Posté le

Baptême, Vigile Pascale, samedi 31 mars 2018

Une époque charnière

C’est un constat : il y a deux courants de christianisme. Par exemple, une masse de familles demandent le baptême d’un enfant par tradition familiale, et, en face, des cheminement plus longs, d’adultes, de jeunes qui redécouvrent la foi et désirent le baptême, communier ou être confirmés par conviction. Ce second groupe de recommençants ou de nouveaux convertis grossit chaque jour !

L’époque charnière est un passage entre deux mondes : un monde habitué à être chrétien, et un monde dans lequel la culture ambiante ne sera plus chrétienne.

C’est ainsi que nous voyons des pans entiers du catholicisme de notre enfance s’écrouler, je suis d’avis de laisser faire… Mais en face, merveille ! Une ébullition d’initiatives nouvelles ! Une renaissance inattendue ! Prenons l’exemple des parcours Alpha, du Congrès Mission, des JMJ prochaines à Panama etc.

Tout le problème d’une charnière est qu’elle tient ensemble deux morceaux: le catholicisme sociologique d’hier et celui d’aujourd’hui. L’enjeu est que cette époque charnière soit un « sursaut » pour que le morceau d’hier n’entraîne pas dans son écroulement la réalité d’aujourd’hui.
Pour cela nous devons être missionnaire : sortir des structures épuisantes, des schémas pré-pensés, des habitudes routinières ou du passé fantasmé, et aller au-devant pour dire clairement aux gens : Tu as besoin d’être sauvé par Jésus !

Alors posez vous la question : « Qui est la dernière personne que j’ai ramenée à la foi, ou que j’ai amenée à demander le baptême ? »

Abbé Louis-Emmanuel Meyer