Logo Paroisses de Calais

Heureux ceux qui acceptent que je les rende heureux, a chanté Dieu, un jour.
"Heureux ceux qui acceptent que je les rende heureux" © Image by Gerd Altmann from Pixabay

Heureux ceux qui acceptent que je les rende heureux, a chanté Dieu, un jour.

Heureux ceux qui ne croient pas être meilleurs que d'autres ou champions de la foi et de la tradition.
Ceux qui sont pauvres de cœur, heureux sont-ils, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne cherchent pas à imposer leurs vues, à coups d'autorité , pour se faire respecter, pour se faire obéir.
Heureux les doux, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne pensent pas qu'il faut se durcir le cœur, qu'il faut jouer au dur, pour réussir sa vie.
Ceux qui peuvent pleurer, Heureux sont-ils, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne peuvent pas supporter, sans lutter, les pouvoirs qui écrasent, qui briment la liberté.
Heureux ceux qui ont faim de justice, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne voient pas d'abord la faille chez l'autre et ne se disent pas qu'être bon, c'est être faible.
Les miséricordieux, Heureux sont-ils, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne sont pas retors et tortueux, ceux qui ne font pas semblant et ne se donnent pas des airs de ce qu'ils ne sont pas. 
Ceux qui ont le cœur pur, Heureux sont-ils, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne veulent pas de la force des armes ou de la violence pour régler les conflits.
Les artisans de la paix, Heureux sont-ils, dit Dieu.
Heureux ceux qui ne craignent pas de dire ce qu'ils pensent, de vivre comme ils croient, de se battre pour la justice.
Même persécutés, ils sont Heureux, dit Dieu.
Soyons tous Heureux d’être appelés à la sainteté et au vrai bonheur.

Bonne fête !
Père Bryan

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.