Logo Paroisses de Calais

Edito 31/03 - Changement d’heure: des ténèbres à la lumière
James Tissot, Le retour du fils prodigue, 1880, Musées des Beaux-Arts de Nantes © Domaine public

Edito 31/03 - Changement d’heure: des ténèbres à la lumière

Changement d’heure: des ténèbres à la lumière

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous aurons changé d’heure. Si vous possédez un smartphone, l’heure change toute seul et c’est magique. Pour le radio-réveil, appuyez avec vos doigts sur tous les boutons en même temps et croisez les doigts (de pied du coup). Pour changer l’heure du four, soit vous faites appel à un ingénieur de la NASA soit vous attendez le prochain changement d’heure (qui n’aura peut-être pas lieu).

Mais de toute façon l’Heure du Seigneur approche et « celui qui fait la vérité vient à la lumière». Comme tous, nous n’aimons pas que soient mises en lumière nos fautes. Nous avons plutôt tendance à les enfouir, à les repousser dans l’ombre ou les replis de notre cœur. Nous avons en effet plus ou moins consciemment peur du regard qui pourrait se poser sur nos péchés. Regard de Dieu, regard du prêtre... jusqu’à notre propre regard. Nous avons peur que ces regards soient des regards déçus, tristes, qui jugent et condamnent. Peur qu’en faisant la lumière sur nos fautes, nous ne soyons plus aimés comme avant. Peur de décevoir, de perdre la confiance, de voir le regard changer, de se sentir rabaissés...Et pourtant... nous ne pouvons rester cachés. Nous le pressentons bien. Nous avons besoin de faire la vérité, de déposer ce qui nous accable, d’être libérés de ce qui nous tient.

L’heure vient et c’est maintenant : il est urgent de « venir à la lumière », en découvrant la bonté et la miséricorde de ce regard qui veut se poser sur moi. Le regard lumineux de Jésus, capable de voir mes fautes sans me réduire à ces fautes. Que chacun puisse vivre cette joie de sentir son âme passer de l’ombre à la lumière et de changer résolument d’heure pour ne jamais être en retard ou à l’avance aux rendez-vous que le Seigneur me fixe.

De grâce, profitez de cette deuxième partie de Carême pour vivre le sacrement de la réconciliation ! Confessions tous les vendredis de 18h30 à 20h00 et les samedis de 10h30 à 12h00 à St-Pierre.

Père Bryan SULTANA 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.